S’il est une grande famille de végétaux, ce sont bien les vivaces : à floraison printanière, estivale, automnale ou hivernale, à feuillage persistant, graminées, fougères…Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies… Et les jardiniers ont tout intérêt à les planter dans leurs massifs, bordures ou rocailles.

Parce qu’elles vivent de nombreuses années, parce qu’elles fleurissent immuablement de saison en saison, parce qu’elles offrent une palette infinie de couleurs, de textures, de formes et de parfums, adoptez ces plantes vivaces pour embellir votre jardin d’ornement.

Les atouts des plantes vivaces

D’abord, les vivaces se font sources d’inspiration pour le jardinier amateur par la variété de leurs couleurs, des formes et teintes de leur feuillage, de leur taille, ou même encore de leurs parfums…qui permettent de jouer avec toutes les ambiances du jardin, champêtre, zen, ou plus contemporaine. De plus, de par la multiplicité des espèces, il y a forcément la vivace qui s’adapte aux conditions d’ensoleillement ou à la nature du sol de votre jardin.

massif de fleurs vivaces

un massif de vivace en fin de printemps

Les plantes vivaces présentent aussi l’avantage d’être durables : d’année en année, de saison et saison, elles reviendront pour fleurir votre jardin. Immuablement, pendant 3, 4 ou 5 ans, presque éternellement pour certaines espèces comme les pivoines. Et à chaque saison, elles se montrent encore plus fortes, encore plus belles, encore plus touffues. Vous les oublieriez presque mais elles, elles ne vous oublient pas.

A noter toutefois que vivace ne veut pas dire rustique. Certaines variétés de plantes gèlent en hiver et ne seront pas adaptées aux régions froides. D’autres préfèrent la chaleur
Faciles à vivre, elles ne demandent que peu d’entretien si ce n’est la suppression des fleurs fanées pour renforcer leur vigueur. Peut-être vous faudra-t-il simplement les diviser pour implanter d’autres plants ailleurs ?

Enfin, parce qu’elles ont un enracinement profond, elles ne demandent que peu d’eau. Idéal pour un jardin durable, un brin écolo.
Tous ces atouts en font des plantes peu onéreuses, à la différence des plantes annuelles qu’il faut, par définition, renouveler toutes les années.

Quand et comment les planter les vivaces ?

Disponibles en godets, les plantes vivaces peuvent se planter tout au long de l’année. Mais l’automne sera la meilleure saison pour les installer dans les bordures, massifs ou rocailles. Le sol est encore chaud, les pluies arrivent, ce qui favorise l’enracinement. Une plantation en plein été vous obligera à bien arroser.

Une fois que vous avez bien réfléchi à l’emplacement de vos vivaces (N’oubliez-pas qu’elles seront là pour longtemps !), préparez votre sol en binant et en enlevant les mauvaises herbes et les cailloux. Et une fois vos vivaces plantées, mettez un paillage à leurs pieds.

Comment utiliser les plantes vivaces au jardin ?

Quels que soient la nature du sol, l’ensoleillement, le climat, il y aura forcément plusieurs vivaces qui pourront se plaire dans votre jardin. De même, certaines vivaces seront plus adaptées aux rocailles, d’autres aux massifs et bordures. Difficile de faire un choix, tant elles sont nombreuses….

Outre les communs primevères, lupins, marguerites, iris des jardins, œillets et autres pivoines, voici tout de même quelques espèces à (re)découvrir.

géranium vivace

Le géranium vivace est florifère et facile à cultiver

Pour les massifs et bordures :

  • Les hémérocalles ou lis d’un jour. Bien qu’éphémères, les fleurs à la palette de coloris infinie se renouvellent tout l’été. Culture très facile à l’ombre ou au soleil
  • Les delphiniums : longs épis bleus, roses, blancs au violet de juin à octobre. Plante qui demande un sol fertile, un bon ensoleillement et un arrosage régulier.
  • Les coréopsis : profusion de fleurs, jaune vif ou pâle, voire rouge. C’est une vivace très rustique qui aime le soleil.
  • Les benoîtes : floraison rouge, jaune ou orange de mai à juillet. Implantation au soleil ou à mi-ombre. Rustiques jusqu’à -20°
  • Les monardes : touffes buissonnantes de fleurs aux couleurs vives en juillet et août
  • Les rudbéckias et les gaillardes : plantes à la floraison aux couleurs chaudes. Toutes deux très faciles à cultiver car elles ne demandent que peu d’entretien.
  • Les ancolies : floraison de mai à juillet du blanc au rouge en passant par le jaune ou le bleu. Très rustiques.
  • L’hellébore ou rose de Noël pour orner son jardin d’hiver. Floraison de différentes couleurs suivant les espèces.
  • Les chrysanthèmes pour fleurir l’automne : plantes qui gagnent à sortir des cimetières de par leur profusion de couleurs. D’autant qu’ils sont rustiques et peu exigeants

Pour les rocailles :

  • Les aubriètes : elles forment un tapis de fleurs roses ou violettes dès le printemps
  • Les érigérons : petites fleurs blanches proches des pâquerettes d’avril à octobre. Ils s’adaptent à tous les sols, même secs.
  • Le phlox mousse : fleurs roses, blanches ou rouges de mars à l’été
  • Les graminées pour orner vos massifs : à choisir parmi les pennisetums, les carex, fétuques ou millets. Et si vous voulez des vivaces pour le feuillage, allez voir du côté des heuchères ou des hostas.

Invitez donc les vivaces dans votre jardin, elles vous le rendront au centuple et se feront vos meilleures alliées pour habiller vos massifs, bordures et rocailles.