On ne rappellera jamais assez l’avantage d’avoir des vivaces dans son jardin : faciles d’entretien, elles reviennent d’année en année, pour embellir de leurs couleurs et de leurs parfums nos jardins d’ornement. Et à chaque saison, elles se montrent plus fortes, plus denses. Elles ont donc toute leur place dans les bordures, autour des massifs, le long des allées ou au bord des bassins. Tous nos conseils pour réaliser et organiser des bordures de vivaces

Bordures de plantes dans le jardin

 

Comment organiser une bordure avec des vivaces

Que ce soit pour planter le long d’une allée ou le pourtour d’un massif, il est indispensable de bien visualiser votre bordure. Et pour cela, le croquis est important. Tout simplement parce qu’une bordure doit être plantée avec harmonie afin que chaque vivace soit mise en valeur. Et cette harmonie va reposer sur quelques évidences :

  • D’abord, on associe les couleurs et on évite la cacophonie. Privilégiez une couleur que vous déclinerez en camaïeux ou alors l’association de deux couleurs telles que le rose et le blanc, ou le jaune et l’orangé…
  • Ensuite, on veille à la bonne hauteur des vivaces. Comme sur les photos de classe, les grandes derrière, les petites devant ! Ainsi, les aubriètes, alyssums, bergénias, campanules, pourpiers, faux fraisiers dorés, bugles rampantes, et autres dianthus seront à planter au premier plan car ils auront tendance à s’étaler. Tandis que les géraniums vivaces, népétas, sauges, dauphinelles, rudbeckias et autres asters se positionneront à l’arrière de par leur hauteur.
  • Essayez de construire votre bordure pour qu’elle vive au fil des saisons. Ainsi, optez pour des vivaces dont le feuillage persiste telles que les hostas, les sedums ou les heuchères, et faites alterner les floraisons du printemps aux premières frimas de l’automne avec les asters, et même après les premières gelées avec les hellébores.
  • Tenez bien compte de l’ensoleillement, certaines vivaces apprécient le plein soleil, d’autres se complaisent plutôt à mi-ombre ou à l’ombre. Et ayez toujours à l’esprit que les grandes vivaces peuvent faire de l’ombre aux plus basses.

Et surtout n’hésitez pas à planter des bulbes qui, de saison en saison, reviendront immuablement refleurir vos bordures

Conseils pour créerd des bordures de vivaces

Comment réaliser sa bordure de vivaces

Avant de planter vos vivaces, il vous faudra bien aérer et ameublir la terre en la retournant à la fourche-bêche. Eliminez avec soin toutes les mauvaises herbes indésirables et les cailloux. Vous pouvez ensuite apporter un peu de compost ou de fumier bien décomposé à votre sol.
Répartissez vos vivaces suivant votre croquis en veillant à laisser suffisamment d’espace entre chaque plant. En effet, si vos plants vous semblent petits, dans 2 ans, ils auront atteint leur taille adulte. Et n’apprécieront pas du tout d’être les uns sur les autres ! la promiscuité gênera leur croissance.
Plantez également vos vivaces en quinconce pour donner un effet de profondeur à vos bordures. N’oubliez jamais que la nature n’aime pas les formes rectilignes.
Mettez vos vivaces en terre plutôt au printemps ou à l’automne.

Le cas particulier des bords de bassins et points d’eau

Les bassins et points d’eau, fontaine ou mare naturelle, ont la particularité de présenter une humidité importante. Pour embellir ces espaces, il faudra donc choisir des vivaces adaptées à ces conditions de vie et à cet écosystème. Les graminées telles que les carex seront toujours les bienvenues, mais on peut aussi planter des gunneras, des fougères, des alchémilles pour leur feuillage ou encore des astilbes, des eupatoires, des cardamines, plantes plutôt hautes, ou des vivaces couvre-sol comme les véroniques, la menthe de Corse ou le géranium des marais pour les fleurs.

plantes vivaces en bordure de bassin dans votre jardin

Pour une végétaliser et mettre en valeur une bordure, les vivaces ont tous les atouts. Et leur large palette de variétés, de couleurs, de formes seront une infinie source d’inspiration